Qui suis-je?

"Quand je serai grande, je veux être vétérinaire!" J'ai toujours aimé les animaux, par contre les longues études... un peu moins!

Mais j'ai aussi toujours été attirée par le voyage, sans jamais oser passer le pas! "J'ai pas assez d'argent, je peux pas tout quitter comme ça, je peux pas laisser ma mère! et si jamais ça se passait mal?? ET MES CHATS??!!" Bon, OK, la dernière excuse est plus que valable pour moi et mon amour inconditionnel pour mes 3 adorables chats, mais il y a cette phrase qui s'est mise à résonner dans ma tête un jour : "On a deux vies, et la deuxième commence lorsqu'on réalise qu'on n'en a qu'une."

Oui, un jour, je me suis retrouvée face à moi-même à la suite d'un burn out, j'ai remis en question tout ce que je faisais et tous mes projets, je ne pouvais pas continuer ma vie à bosser sans profiter, à m'assurer de choisir une carrière dont mon entourage pourrait être fier sans réellement penser à ce que je voulais, moi. Ajoutez à cela une rupture amoureuse très difficile un an plus tôt, et vous obtenez le début du sentiment d'un énorme besoin d'évasion!

J'étais un peu perdue et j'avais besoin de mettre de l'ordre dans mes idées, et une amie m'a conseillé de faire un bilan de compétences, histoire d'avoir un point de départ pour recommencer à zéro (encore... mais ça, on en parle un peu plus loin!).

Je travaillais comme formatrice dans un restaurant bien connu dont le patron s'applique à faire le clown pour attirer ses plus jeunes clients, et bien que certains aspects de ce métier me plaisaient, j'avais envie d'autre chose, mais quoi? Les animaux, la pâtisserie, ouvrir un salon de thé, continuer dans la restauration...?

C'est là que j'ai rencontré ma formidable conseillère bilan, également psychologue du travail, et que tout s'est éclairci!

Grâce à elle, j'ai été décomplexée d'être "multipotentialiste", et de recommencer un nouveau métier plusieurs fois dans ma vie. Je vous explique : après avoir essayer à plusieurs reprises de trouver une formation qui me correspondait dans le milieu animalier, sans succès, je suis passée d'une filière scientifique à un CAP d'esthéticienne pour pouvoir faire du maquillage dans le cinéma, puis finalement m'orienter sur la coiffure. Mais je ne m'épanouissais pas et j'ai décidé de retenter ma chance avec les animaux. Me voilà diplômée responsable d'exploitation agricole, ce qui devait me permettre d'accéder à THE formation de soigneur animalier en parc zoologique, mais une fois de plus on me claque la porte au nez sous prétexte que je n'ai pas d'expérience dans ce milieu et qu'on refuse de me financer... (merci le conseil régional pour son implacable logique!). Bref, j'ai fini par me faire une raison en me disant que ça devait vraiment pas être ma voie pour être bloquée comme ça à chaque fois.

Il fallait quand même gagner un peu d'argent et je suis restée dans ce fameux restaurant, qui fut malgré tout une expérience très enrichissante! Mais arrive un moment où il faut savoir passer à autre chose, surtout quand on se retrouve épuisée, anémique et qu'on ne tient plus debout (littéralement). Je ressemblais à un zombie!! 😱😨

La conclusion du bilan était claire : je voulais voyager, peu importait par quel moyen! Je réalisais que j'avais passé bien trop de temps à rêver de ce que je voulais faire plutôt que de faire ce dont je rêvais.

Je me suis mise à faire des recherches sur les différents métiers pour voyager et de fil en aiguille, je suis tombée sur 3 bloggers qui m'ont énormément inspirée et motivée à franchir le pas : Little Gypsy, Bruno Maltor de Votre tour du monde, et Alex Vizeo.

Grâce a eux, j'ai pris encore plus conscience des conséquences de l'élevage intensif des animaux destinés à l'abattoir sur l'environnement (entre autres), sans parler de la souffrance qui leur est infligée, et je suis enfin devenue végétarienne, pour de bon (oui, je ne suis pas une grosse viandarde de naissance de toute façon... ^^ ).

Dans la foulée, j'ai changé de travail pour gagner plus d'argent et pouvoir économiser pour partir. Je suis serveuse à temps plein, c'est épuisant mais mon compte en banque s'en porte bien mieux!

Puis le projet s'affine, et je voulais absolument donner un sens à mon voyage au-delà de mon épanouissement personnel et de mon besoin de changer d'air. Ce sont évidemment les animaux qui sont arrivés en tête de liste, et je souhaite sensibiliser, à mon niveau, tous ceux qui seront amenés à me lire, sur la cause animale, montrer qu'ils ne sont pas si "méchants" pour certains, et à quel point on a besoin d'eux sur cette planète! Et même si on n'en avait pas besoin, ils sont trop mignons pour leur faire autant de mal!
Puis très sincèrement, rencontrer des animaux sauvages par hasard dans leur milieu naturel à l'occasion d'une pause pipi sur le bord de la route, c'est quand même beaucoup plus marquant et sympa que de simplement aller les voir en vitrine dans un zoo, aussi bien traités soient-ils!

Alors c'est parti, let's go for the adventure!!

17670381_10209421482595898_1474064285_o